La consommation collaborative investit aussi l’immobilier

La consommation collaborative prend aujourd’hui une part de plus en plus importante dans l’économie française. Après avoir conquis le marché des transports grâce aux sites de covoiturages ou location de véhicules entre particuliers, la consommation collaborative prend également ses marques dans le secteur immobilier. Outre l’aspect novateur de cette tendance, on en ressort de nombreux avantages.

Partager une maison entre particuliers

Moins coûteux que l’acquisition d'appartements individuels, l'achat d'un logement ou de manière plus générale, d’une maison partagée connait aujourd'hui un essor sans précédent en France. Concrètement, il s'agit d'acheter à plusieurs une maison pour la diviser par la suite en parties communes et privées avec le reste des acheteurs tout en partageant les frais courants, comme celui du chauffage.

La maison peut alors être adaptée à la vie en communauté, notamment en mettant en place des parties privées comme la chambre qui peuvent être verrouillées grâce à une carte magnétique ou, plus simplement par des serrures.

Ce nouveau mode d'habitation présente de nombreux avantages, notamment celui de la convivialité mais également du partage des charges.

Des atouts indéniables

Sans conteste, le principal avantage de la maison partagée est d'ouvrir l'accès à la propriété à des personnes disposant d'un budget limité. Mettre en commun les ressources permet alors de partager les coûts de construction ou bien d'achat d'une maison.

Un autre atout de la maison partagée est la convivialité ressentie par les acheteurs qui se sentent soudain appartenir à une petite communauté, une façon de vivre plus agréable plutôt que d’acheter un petit studio et d’y vivre isolé. Chacun peut apprendre du parcours des autres résidents de la maison partagée, qui deviennent souvent une deuxième famille.

Il est primordial de d’établir et de conserver un cadre et des règles de vie acceptés de tous, puisqu'à l'avenir les coûts d'éventuels travaux ou de réparations seront partagés.

Echanger une maison

Si vous n’êtes pas prêt à investir dans un appartement ou une maison avec d’autres personnes, vous pouvez tout de même tenter l’aventure consommation collaborative en échangeant votre logement. Apparu aux Etats-Unis il y a de nombreuses années, l’échange de maisons repose sur le principe de confiance et de respect mutuel.

Ce mode de consommation est pratique et très économique. Il permet notamment de partir en weekend à moindre coût.

Exemple : cette année, vous avez décidé de participer à la grande Braderie de Lille ! Mais vous aurez beau chercher, trouver une chambre d’hôtel libre, en centre-ville et à prix raisonnable semble mission impossible.

C’est là qu’intervient le principe de l’échange de maison. En effet, nombreux sont les habitants à vouloir quitter la ville pendant ce weekend d’affluence. Une aubaine pour vous ! Vous aurez ainsi un logement en centre-ville, ou pas loin, et cet hébergement ne coûtera pas un centime !

Alors, prêt à tenter l’aventure consommation collaborative dans l’immobilier ?

Crédit photo : mzungu28010