Portrait d'un entrepreneur amoureux de surf

Peux-tu faire une brève présentation de toi ?
Benoit Panel, 39 ans, né à Mont-Saint-Aignan en Normandie. J'ai vécu une partie de mon enfance en Afrique me donnant le goût du voyage. J'ai ensuite profité d'échanges universitaires pour voyager et découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures (Venezuela, Ghana, Centrafrique, Panama, etc...). Concernant mes expériences professionnelles, j'ai effectué essentiellement des missions à vocations commerciales.

Depuis quand surfes-tu ?
Etant jeune, je passais tous mes étés sur les plages de Capbreton et d'Hossegor avec mes grands-parents. C'est ainsi que j'ai découvert les vagues, d'abord sans planche, puis je me suis mis au Bodyboard. Ce n'est que vers 18 ans, quand j'ai eu ma première voiture (une 4L), que je me suis mis à fond au surf. Je pouvais me déplacer, changer de spot, et en découvrir de nouveaux en toute liberté.

Qui ou quels ont été tes modèles pendant tes premières années de surf ?
Puisque je passais tous mes étés dans Les Landes, où se tiennent toujours plusieurs compétitions internationales (Hossegor, Biarritz, etc...). Je venais admirer et rêver devant Gary Elkerton, Damien Hardman, Sunny Garcia, Kelly Slater, etc...

Sur quel matériel évolues-tu en ce moment ?
J'ai 5 planches : un Mini Malibu en 8.2, un Semi-Gun en 7.2, une Hurricane en 6.4 (marque sud-africaine), une Maurice Cole idéale pour les petites vagues, et un Fish en 6.8 que mon fils utilise plus que moi :)

photo benoit longboard

A quelle fréquence surfes-tu ?
Je surfe beaucoup moins qu'avant car mon activité professionnelle me prend pas mal de temps. Mais je vais rider au minimum 1 fois par mois, et jusqu’à 3 fois par semaine, tout dépend des conditions et de la saison.

Quel est ton type de vague favorite ?
Les vagues sur la côte landaise sont puissantes et parfaites mais mes favorites sont des vagues de roche. Je les trouve plus régulières, plus prévisibles et on a pas la barre à passer.

Quel est ton plus beau / pire souvenir en surf depuis que tu pratiques ?
Je me souviens d'une journée à Pavones (Costa Rica), avec des vagues de 2,50m - 3m où j'ai surfé la plus longue gauche de ma vie. Même si je n'avais pas le niveau pour l'exploiter entièrement je suis resté "56 fois" plus longtemps dessus que sur une vague française. ;)

Mon pire souvenir date de l'été 2015, lors d'un surf-trip pour le 14 juillet, nous sommes allés en Bretagne (sud) mais le vent n'était pas bon. Nous nous sommes donc décalés au nord, et là des vagues de 50 à 80 cm avec 11°C, et comble de l'histoire, je m'attrape un staphylocoque doré dès le 1er jour.

photo benoit surf creux

Coté trip, tu voyages souvent ? Où ça ?
Avant oui, je voyageais énormément. Aujourd'hui avec ma vie de famille, et sûrement par manque de temps, je ne m'évade qu'une à deux fois par an.

Penses-tu que le van et/ou camping-car soit l’équipement ultime du surfeur ?
"Carrément ! C'est un instrument de liberté génial."
L'été on peut planter sa tente et/ou dormir à la belle étoile sans se soucier du (mauvais) temps, mais au printemps ou en automne, il y a moins de monde sur les plages mais il pleut un peu plus. Ce type de véhicule nous permet d'être là où les conditions sont les meilleures et de dormir au chaud.

Quels sont pour toi les avantages majeurs des vans et des camping-cars pour un surf-trip ?
La plupart des sports aquatiques, et plus particulièrement le surf, dépendent de la houle et du vent, ce qui nécessite d'être mobile pour être là où il faut quand il le faut. Ainsi je trouve que le Combi ou le camping-car permet de bien accompagner une session surf.

Comment t’es venue l’idée de créer JeLoueMonCampingCar ?

Benoit_CCL'idée m'est venue en 2011. je voulais faire le tour de l’Angleterre en camping-car et découvrir la Cornwall (où on peut surfer), mais je n'ai rien trouvé dans mon budget car toutes les offres passaient par des loueurs professionnels.
L'idée de mettre en
relation des particuliers pour louer un camping-car a fait son chemin dans ma tête pendant plusieurs mois, puis je me suis lancé avec mon associé Adrien Pinson.


Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à un novice qui partirait en surf trip ?
Je donnerais 2 conseils : premièrement, c'est de regarder les prévisions et en fonction, tirer profit du van ou du camping-car pour être au bon endroit au bon moment. Deuxièmement c'est d'avoir au moins deux planches pour s'adapter aux différentes conditions de vagues.

Le conseil du co-fondateur : pour un surf-trip au Portugal, je conseillerais de prendre un vol low cost France-Espagne et de réserver un véhicule sur notre plateforme espagnole AlquilarMiAutoCaravana.com. Comme ça il ne reste qu'une à deux heures de route avant de profiter des vagues de la côte portugaise.


A l'occasion d'un partenariat avec Surf Session, gagnez une semaine de surf trip en camping-car en participant au grand jeu concours du 01/09/2015 au 30/09/2015 !
(Pour participer, trouvez les bonnes réponses aux trois questions)