En 2011, pendant un an,  Axelle et sa famille ont eu la chance de pouvoir réaliser un tour du monde en camping-car. Grâce à cela, ils se sont immergés dans la culture d’une vingtaine de pays différent tels que l’Australie, le Pérou, l’Indonésie, etc…
A son retour, Axelle a écrit un livre
“415 jours autour du monde en famille” et rédigé un blog : tdmaquitaine.  Elle nous livre son témoignage de cette expérience inédite ainsi que des conseils pour nos utilisateurs.

Camping (1)

VOTRE EXPÉRIENCE : LE TOUR DU MONDE EN CAMPING-CAR EN FAMILLE

    • Comment s’était déroulée votre première expérience en camping-car ?


Très mal. On n’en n’avait jamais fait, et on avait un projet de voyage qui nous tentait beaucoup. Pour nous en tant que famille c’était évident de le faire en camping-car. On a donc loué sur un grand week-end mais apparemment on n’a pas choisi la meilleure région pour une première fois,  c’est à dire la route entre Montpellier et l’Espagne. On s’est retrouvé dans des petites ruelles, notre manque d’expérience en a été la cause. Cela nous a un peu dégoûté sur le coup, mais on pensait quand même que c’était une bonne idée niveau confort, et en plus on souhaitait que nos trois enfants continuent à travailler vu qu’ils étaient encore scolarisés et qu’on allait passer plus d'un an sur la route. Le plus important c'était notre liberté avant tout, on a donc acheté un camping-car d’occasion.

    • Qu’est-ce qui a été le plus fastidieux dans la préparation de ce voyage autour du monde ?


Le plus dur a été de faire le choix du camping-car, ça a pris beaucoup de temps. On voulait que nos enfants puissent dormir quand ils le souhaitent avec deux lits fixes. On a donc opté pour un camping-car capucine, et plus précisément un FIAT DUCATO ROLLER-TEAM  qui nous paraissait être un bon choix.

    • Avez-vous observé un changement majeur au sein de votre famille entre le début et la fin du voyage ?


Il y a eu une évolution, c’est sûr... Nos enfants sont devenus très autonomes. Dans chaque pays, on leur donnait un peu d’argent de poche et on leur apprenait à se débrouiller tout seuls. Il fallait qu’ils apprennent un peu la langue, aillent vers les habitants etc… Bien sûr, quand on allait se balader ils étaient avec nous. Cela leur a donné le goût du voyage. Par rapport à la promiscuité, on essayait d’être dehors le plus souvent possible mais j’appréciais beaucoup avoir ma famille autour de moi. D’ailleurs, après notre retour, il m'est arrivé de me sentir un peu seule dans notre grande maison.

    • Pourquoi avoir choisi ces pays en particulier ? Quel est celui que vous avez préféré ?


Le choix a été assez simple, on a pris le pays que chacun voulait faire et on a regardé les destinations  qui étaient proposés par d’autres services de voyages. Par rapport aux saisons, on a voulu faire attention et éviter la mousson etc... Avec mon mari, on a adoré l’Australie c’est jeune, les gens surfent, on a aimé la musique. Au Cambodge, on a rencontré une famille franco-thaïlandaise avec qui on a sympathisé. On a également beaucoup apprécié la Nouvelle-Zélande, pays propice pour les  voyages en camping-cars.

Bali

    • En un an de tour du monde en camping-car tout peut arriver, avez-vous une ou plusieurs anecdotes insolites à nous faire partager ?


Les gens sont très curieux. Parfois en Asie, les locaux venaient regarder dans notre véhicule par curiosité mais sans nous demander. L’armée nous a même arrêté car les soldats n’avaient jamais vu de camping-car et ils voulaient le visiter.  C’était un peu la même chose en Amérique du Sud. En Australie, avoir un camping-car est complètement banal mais on nous a demandé si tous les français avaient un camping-car après avoir vu tous les fans du Tour de France à la télé. En Amérique du Sud, les routes sont dans un état lamentable on a eu un pneu qui a éclaté, il y avait des cadavres de pneus sur la route. On allait souvent “bivouaquer” au cœur des villages les gens venaient nous voir, on a fait des rencontres formidables.

    • Quels conseils donneriez-vous à une famille ou un groupe de personne qui souhaite réaliser un périple comme le vôtre ?


Ne pas partir avec des enfants trop jeunes ou trop âgés.  S’ils sont trop jeunes ils ne vont pas s’en souvenir, et plus âgés c’est plus dur,  quand ils sont adolescents ils ont d’autres envies et au niveau des études aussi ce n’est pas pareil et c’est un peu plus difficile. Après il ne faut pas s’en faire une montagne, le plus dur c’est de se décider même si des fois il y a eu des moments difficiles c’était une expérience en famille extraordinaire !

    • Si vous pouviez décrire cette expérience en trois mots ?


Extraordinaire ! Enrichissant ! C'est difficile en 3 mots, mais plus que tout l’envie de recommencer ! 

A PROPOS DE LA LOCATION ENTRE PARTICULIERS

DSC_0687

    • Est-ce que vous connaissiez nos services avant cette interview ? Par quel moyen ?


Je vous avais déjà vu. On n’a pas la télé mais on est très internet. Après notre retour en 2012 nous avons décidé de louer notre véhicule et nos recherches nous ont fait découvrir votre site. Mais nous avons eu l'opportunité de louer en direct à des particuliers et n'avons pas utilisé vos services.

    • Votre première expérience avec ce type de véhicule était une location, quels sont, selon vous, les points qui auraient pu être améliorés ?


Cela aurait été bien qu’on fasse un petit tour ensemble avec le propriétaire. Malgré le temps passé pour la découverte du véhicule et les explications, on n'était pas assez préparés.  Je pense que c’est aussi de notre faute, les vacances itinérantes doivent être un minimum organisées pour un maximum de plaisir (par exemple, planifier les endroits où dormir, ce que nous n'avions pas pensé à faire à ce moment).

    • Seriez-vous prête à louer votre véhicule à des particuliers ?


On a revendu notre véhicule il y a 2 ans car on ne l'utilisait vraiment pas beaucoup. Notre aînée a grandi et ne voulait plus trop partir et c’est vrai que même en ne faisant que quelques sorties, l'entretien revient assez cher. 

    • Pensez-vous faire prochainement l’acquisition d’un véhicule ?


Oui, une fois que les enfants seront partis, on aimerait acheter un fourgon aménagé pour mon mari et moi-même. Surtout un avec la porte qui coulisse sur le côté, pour toujours pouvoir profiter de la vue. J’aime beaucoup le petit Volkswagen jaune qu’il y a en première page de votre site. 

    • Quels conseils pourriez-vous donner à des personnes qui viennent de faire l’acquisition d’un camping-car ?


Je  leur dirais de  s’entraîner et choisir vraiment les bons endroits avant le voyage. Nous on en avons acheté un parce qu’on avait un vrai projet sinon on n’aurait peut-être pas tenté l’expérience. L’été est une période propice à la location et au voyage mais il y a pas mal de monde sur les routes, je conseille de partir en automne. Dernier conseil est de choisir des régions intéressantes qui nous tiennent à cœur de découvrir en camping-car comme la Bretagne par exemple.

4683882_orig

    • De même pour des propriétaires qui louent leur véhicule pour la première fois ?


Nous on a loué que deux fois, la première fois ça s’était bien passé et pas très bien la seconde fois. Il faut que l’intérieur du véhicule soit impeccable, dans certains véhicules des fois il y a des odeurs, il faut vraiment que les mesures d’hygiène soient respectées. C’est bien de laisser un petit guide au locataire par rapport à la sécurité, au rangement… Ils peuvent raconter des anecdotes qu’ils ont pu avoir pour éviter que ça arrive une nouvelle fois. Faire en sorte que le véhicule soit le plus pratique pour quelqu’un qui loue pour la première fois en mettant par exemple un marchepied.

    • Quelque chose à ajouter ?


C’est un super moyen de vacances. Surtout par rapport à la voiture ça change ! Concernant notre tour du monde, c’est assez étrange, c’est quelque chose qu’on souhaite à la fois partager et garder pour soi.

Si comme Axelle, vous voulez faire l'expérience des vacances itinérantes en famille, n'hésitez plus, le véhicule idéal vous attend surement tout prêt de chez vous :-)
Rendez-vous sur www.jelouemoncampingcar.com pour un séjour en toute liberté et en toute sécurité !