Alors que Toulouse, Aix-Marseille et Angers misent sur les objets connectés, Bordeaux entend occuper la première place dans le secteur de l’économie collaborative.

Cliquez ici pour lire l'article