From Bordeaux to Breizh with love : récit d'un roadtrip en camping-car
Quand Maëva, Coralie, Camille, Anaïs, Doris, et Julien, amis de longue date et utilisateurs de nos services, racontent leur voyage en camping-car, ça donne cela ! Merci à eux. Roadtrip sur les routes de Bordeaux vers la Bretagne.
Récit d'un roadtrip par Doris.


Jusqu'à présent CC, signifiait, Copie-Carbone, ou Copier-Coller chez les informaticiens, Café-Clope pour les matinaux, ou Cécé pour l'abréviation de Céline. Désormais dans nos cœurs, CC signifie aussi Camping-Car.
Nous, on était 6 filles dans un camping-car, dont "un mec qui se soucie beaucoup de sa chevelure", à sillonner les routes de Bordeaux-city vers la Bretagne. L'objectif était de faire la surprise pour les 30 ans de Marie Keupon, de revoir son ventre tout rond, et le nid douillet qu'ils ont choisi pour démarrer leur vie de famille. Cette nana, rencontrée à Bordeaux par les colocs et assimilés colocs, est la future maman la plus rock'n roll qu'il m'ait été donné de rencontrer.

Un départ dans l'effervescence jusque chez France et Didier. Excitation maximale lorsque l'on découvre la bête (le camping-car, pas Didier). L'engin mesure 7 m de long (le camping-car, pas Didier 😉). Concentration intense lors des recommandations d'usage (prévoyez deux bonnes heures, voire 3, surtout si vous voulez vous faire adopter par les forts sympathiques loueurs), et en voiture Marcel, nous voilà partis ! Direction Douarnenez, veillez à éviter les autoroutes et à surtout bien prendre son temps pour la jouer "immersion totale" dans le monde du camping-car.
En peu de temps, les a priori s'évaporent, et ce n'est plus que kiff intégral. Commencez par vous arrêter dans le premier hypermarché pour faire le plein de bonbons et autres sucreries à boulotter. Profitez-en pour pique-niquer à même le parking, en compagnie des autres camtars, ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occaz de faire ça. Et ça a un certain charme ! Sur la route, respectez le code implicite et saluez chaque camping-car en levant la main d'un geste franc. Ceux qui ne répondent pas sont surement Hollandais, les autres vous salueront en retour. Et ce petit geste, vous apportera une bouffée de bonheur, la reconnaissance par les pairs. Des moments de grande fierté.

Découvrez leur voyage en vidéo : 

Une pause mac do (tant qu'à faire), cafés pour tous, double cheese pour Maëva et arrêt pipi quasi obligatoire, puisque le deal du CC étant : le premier qui craque et utilise les toilettes de bord s'occupe de les vidanger.... Pression....! (spoiler : c'est Maëva qui s'en est chargée, en un tour de main contrairement à ce que je prédisais - mea culpa). 
Camille reprend le volant, et apparemment, conduire un camping-car c'est un peu comme jouer le rôle de Josie Balasko dans Gazon Maudit. 8h de trajet c'est long en fait. On ne peut pas jouer aux cartes pour éviter d'énerver la Coco, alors on bouquine, on somnole, en général bouche ouverte et tête dodelinante, d'autres plus classes, ont l'air de s'assoupir un recueil de poème à la main en gardant leur chic naturel (seule Anaïs fait partie de cette catégorie de dormeurs, les autres n'ont pas cette chance). Heureusement les moments camping-car-aoké reboostent tout le monde, et Gloria Gaynor nous fait chanter à l'unisson. 

[...] time-lapse on vous passe un accéléré des paysages sur un fond de zick Rock & Roll pour vous montrer à quel point notre week-end est un clip. Arrivée à Douarnenez, surprise réussie, sécurité assurée, Marie n'a pas perdu les eaux lorsqu'on a fait notre entrée ! On n'a pas eu droit aux larmes de joie non plus (un peu vexant), mais belle euphorie. L'apéro custom CC se met tout naturellement en place. On dirait qu'on a fait ça toute notre vie. On sort les tables, chaises et bancs. Sur le parking de la MJC, sunset avec vue sur le port, c'est nous les kings de la soirée. 


A tous les doux rêveurs, la vie en camping-car comporte une "darkside" dont on ne parle que trop peu. 
Il s'agit d'un grave problème psy caractérisant les CC de location principalement, telle une malédiction, ils souffrent d'autodestruction. Dès le jeudi, après une belle journée riche en air breton, la table centrale s'est cassée le dos au moment d'aller au lit. Somatisation ? Jalousie ? En tous cas une chirurgie lourde est prévue : remplacement de 4 charnières ✋ 

Au final, cette idée un peu loufoque était une très belle expérience. Vivre dans une telle promiscuité a renforcé le lien qui nous unit pour la vie.


Nous les avons rencontrées après leur voyage et elles ont gentiment accepté de répondre à nos questions sur leur première expérience en camping-car.

Si cet article vous a donné envie de partir en camping-car, van ou fourgon aménagé, rendez-vous sur 👉 yescapa.