Caméra de recul pour camping-car

Nous sommes tous un jour descendus du véhicule pour guider le conducteur à grands coups de « recule, encore, encore, encore, stoooop ! » en faisant de grands gestes.

Cela reste une solution certes, mais il faut bien reconnaître que, lorsqu’il s’agit de nos camping-cars, la technologie est vite devenue incontournable pour nous aider à manœuvrer, reculer ou nous garer. Outre les caméras de recul qui viennent compléter un dispositif multimédia ou un GPS camping-car, nous allons nous attarder sur les systèmes de vidéo de recul composés d’écrans et de caméras qui offrent des fonctionnalités à la fois sécurisantes et très astucieuses pour protéger votre véhicule ainsi que les divers équipements installés à l’arrière (porte-vélo, vélos, coffre arrière, etc…).

Caméra de recul pour camping-car filaire ou sans fil ?

Les caméras de recul sans fil

Ce type de dispositif ne nécessite quasiment aucun raccordement ou passage de câble. L’écran se branche directement sur la prise 12 Volts du tableau de bord, quant à la caméra, le raccordement se fait soit à partir du feu de recul (elle se déclenche au passage en marche arrière), soit à partir du + après contact (pour une vision permanente après allumage). Le montage est rapide et extrêmement simplifié ! La caméra de recul sans fil fonctionne par ondes radio haute fréquence ou par wifi. Cette solution est adaptée aux véhicules courts voire moyens car le risque d’interférence (par diverses ondes électromagnétiques ou éléments métalliques) augmente plus le camping-car est long.

Les caméras de recul filaires

Elles représentent un éventail de gamme et de tarifs très large. Voici quelques critères et informations pour y voir plus clair.

  • L’angle de vision : élément important, c’est ce qui va permettre d’annuler tout angle mort et de balayer du regard tous les endroits invisibles nécessaires au confort de conduite et à la sécurité. Pour bien faire, celui-ci se doit d’être d’au moins 120 degrés. L'écran de vision nocturne est plus que préférable.
  • L’étanchéité : l’indice minimum recommandé est IP65 mais attention, seul l’indice IP68 garantit une étanchéité optimale lors des fortes pluies.
  • Le son : les caméras équipées d’un micro avec retour de son sur l’écran permettent une efficacité et une sécurité renforcées en fonction de l’environnement ou dans le cas de figure ou l’écran devient système de surveillance pendant la nuit.
  • Le double optique (ou double vision) : grâce à ce système nous pouvons à la fois utiliser le dispositif comme caméra de recul mais aussi comme rétroviseur électronique. Ce « 3ème œil » permet de visualiser du pare-choc jusqu’à 100 mètres au loin derrière le véhicule !

Nous avons testé et apprécié la caméra de recul camping-car filaire Inovtech qui réunit tous ces critères.

Il s’agit d’une caméra de recul filaire double optique vision nocturne, IP 68, micro/retour son intégrés, angle de vision de 170 degrés vendue par Narbonne Accessoires !
Le + : le volet motorisé qui permet de protéger l’optique des rayures et par conséquent de conserver la qualité d’image. Nous vous conseillons de combiner cette caméra à l’écran Inovtech HD. Doté d’une résolution HD et équipé d’un système de mirroring (MirrorLink) qui permet d’afficher le contenu de notre smartphone (vidéo mais aussi votre application GPS 📡) cette solution est géniale pour éviter la multiplication des écrans à bord.


Louez un camping-car fourgon ou van aménagé avec un caméra de recul proche de chez vous sur www.yescapa.fr