Camping-car d'occasion : 3 conseils incontournables pour la garantie mécanique

Parce qu’une panne mécanique ne prévient pas et risque de gâcher un road trip, la majorité des camping-caristes préfèrent souscrire une garantie pour s’en préserver lorsqu’ils achètent un nouveau véhicule

La garantie panne mécanique camping-car est un contrat d’assurance qui couvre votre véhicule en cas de dysfonctionnement voire arrêt du véhicule. Lors d’un achat, si un véhicule neuf bénéficie souvent d’une garantie constructeur, les modalités sont différentes pour un camping-car d’occasion. En cas d’achat/vente entre particuliers, le risque de panne n’est pas couvert.

Dès lors, des garanties panne mécanique pour véhicules d’occasion sont proposées par des sociétés spécialisées et leurs contrats nécessitent d’être lu minutieusement. Pourtant, pénibles et illisibles, ils sont souvent signés de façon prématurée. Nous avons ainsi élaboré pour vous une liste des 3 éléments incontournables à prendre en compte avant de souscrire une garantie panne mécanique pour votre camping-car.

1/ Durée et prix de la garantie mécanique camping-car

Comme pour une voiture, la garantie panne mécanique d’un camping-car prend effet le jour de la signature du contrat dont elle dépend. La durée du contrat est aléatoire selon les sociétés, lesquels proposent des garanties valables de 3 à 36 mois. Son prix dépend souvent de l’âge et/ou du kilométrage.  Il faut en moyenne compter 400 euros TTC pour une garantie de 12 mois sur un camping-car de moins de 6 ans.

2/ Coefficient de vétusté du contrat de garantie 

La prise en charge des pièces et organes couverts est plafonnée au jour du sinistre selon un coefficient de vétusté. La vétusté est un pourcentage déduit de l’indemnité sur pièce couvert par l’assureur du camping-car. Il s’apparente ainsi à un coefficient d’imposition à la charge de l’assuré. Par exemple, un coefficient de vétusté de 40% signifie que l’assuré paiera 40% du prix total de la pièce concernée et que l’assurance prendra en charge les 60% restants.

Soyez vigilant dans la lecture du contrat ; les termes employés par les entreprises diffèrent d’une garantie à l’autre et peuvent porter à confusion. Certaines sociétés considèrent le coefficient de vétusté comme un coefficient d’indemnisation.

3/ Couverture et exclusion pannes mécaniques camping-car

La garantie couvre le véhicule contre toutes les pannes mécaniques d'origine aléatoire et postérieure à la signature du contrat, sur les pièces suivantes : moteur, turbo, boite de vitesse manuelle et automatique, pont arrière, embrayage, circuit d’alimentation, circuit électrique de série, circuit de refroidissement, directions, freins et transmissions.

Ainsi, vérifiez dans le contrat de garantie mécanique de votre camping-car qu’une liste exhaustive soit présentée ; sous peine de ne pas être assuré sur des pièces essentielles.

Sont souvent exclus du contrat les petites fournitures, les contrôles, les diagnostics, les essais routiers, les fluides ainsi que tous les éléments en lien avec l’entretien du véhicule.

Essentiel lors de l’achat d’un camping-car d’occasion, un contrat de garantie panne mécanique est intéressant dès lors qu’il a été préalablement étudié et adapté au kilométrage, à l’âge et à l’utilisation prévue. Soyez aussi vigilants à la durée, au prix, à la vétusté et à la couverture que proposent ces contrats de garantie.


Vous recherchez votre futur compagnon de route ou souhaitez changer de véhicule ? Rendez-vous sur occasions.yescapa.fr et découvrez des centaines d'annonces de particuliers dans toute la France. Nous vous guidons dans l'achat/vente de votre camping-car d'occasion !