Comment fabriquer un abri pour camping-car ?

fabriquer abri camping car

Si le camping-car est idéal pour parcourir les routes le temps des vacances ou d’un week-end, il est toutefois stationné une bonne partie de l’année. Pour éviter les dégradations liées aux aléas climatiques, il est judicieux de pouvoir l'abriter. Si vous souhaitez fabriquer votre propre abri pour camping-car, nous partageons ici quelques astuces pour vous aider !  

Avez-vous déjà pensé à mettre votre véhicule de loisirs en location ? De nombreux propriétaires ont pris cette décision qui a changé leur vie. Pourquoi pas vous ? Simulez les revenus que vous pourriez obtenir grâce à la location entre particuliers via Yescapa.

Fabriquer un abri pour camping-car

1. Les démarches administratives

Avant de vous lancer dans l’achat de fourniture et la construction de votre abri, vous devez vous assurer de respecter les législations.

Pour un abri camping-car sans aucune demande auprès des autorités, deux options s'offrent à vous : installer un carport avec une structure mobile et une toile en PVC ou en construire un dont l'emprise au sol est inférieur à 5m², ce qui ne suffit pas pour protéger un camping-car.  Si votre abri camping-car possède une surface entre 5 et 20 m² et que votre terrain n'est pas situé dans une zone protégée, il est nécessaire de faire une Demande Préalable de Travaux auprès de votre mairie : cerfa n°13703*07. Un Permis de Construire sera nécessaire dans tous les cas si vous vivez dans une zone protégée ou si prévoyez de fabriquer un abri avec une emprise au sol supérieure à de 20 m² : cerfa n°13406*7. L'obtention de ce dernier peut mettre 2 à 3 mois et dépendra de plusieurs facteurs : l’emplacement de votre abri, ses dimensions, le choix de la forme et des matériaux mais également en fonction du nombre de pans de votre toiture, de la position de votre abri par rapport à votre maison (adossé ou non) et de la structure de votre abri (ouverte ou fermée). 

Pensez donc à mener toutes les démarches administratives nécessaires, avant de vous lancer dans les travaux, cela vous évitera de mauvaises surprises.

Permis de construire pour abri camping-car
Les démarches administratives se font en général à la mairie de votre commune

2. Le choix des matériaux

Selon les besoins administratifs pour la construction de votre abri camping-car, le choix des matériaux pourra se faire en amont. Évidemment, ce qui entre en jeu ici, ce sont vos besoins, vos goûts et votre budget. Mais ne vous en faites pas, il est tout à fait possible de fabriquer un abri camping-car pas cher ! 

Les abris pour camping-car sont le plus souvent composés d’une structure sur pieds et si la plupart sont ouverts, ils peuvent également être fermés en totalité ou partiellement. Pour la structure, les piliers peuvent être en bois autoclave, en acier galvanisé ou en tubes d'aluminium anodisé.

Les abris camping-car sont chapeautés d’une toiture qui peut être couverte en polycarbonate, PVC, tôle, tuiles ou en ardoises bitumées. Si vous choisissez de mettre des parois à votre abri, vous pouvez opter pour des toiles en PVC, en bois ou en acier galvanisé.

Chaque matériau possède différentes propriétés esthétiques et de résistance. Très souvent, les abris camping-car sont en bois car ils sont durables, isolent bien et sont moins chers que les autres. Le PVC par exemple est plus cher mais isole également très bien et est plus résistant face aux agressions climatiques. L’aluminium quant à lui est un bon isolant thermique qui ne rouille pas et sera donc conseillé dans les coins pluvieux ou en bord de mer.

Pour vous décider, vous pourrez vous inspirer des abris pour camping-car de marque comme Leroy Merlin, cela vous donnera peut-être des idées sur l’aspect pratique et esthétique. Pour la suite, c'est à vous d’aviser selon les règles d’urbanisme de votre commune et selon votre budget !

3. L’équipement nécessaire

Afin d’avoir toutes les clés en main pour procéder à la construction, il vous faudra quelques outils indispensables pour bâtir votre abri en toute sécurité. 

une équerre de maçon une règle de maçon un maillet une corde  des lunettes de protection  une échelle  un mètre ruban  un tournevis une scie égoïne  une perceuse visseuse un marteau un fil à plomb un niveau à bulles

Mais pas d’inquiétude, si vous ne possédez pas tous ces outils et que vous n’avez pas les moyens pour en acheter, vous pouvez en emprunter autour de vous, en louer ou vous tourner vers un achat de seconde main.

Outils pour fabriquer abri camping-car
Les outils nécessaires à la fabrication d'un abri pour camping-car

4. La fabrication de l'abri pour camping-car

La construction d’un abri pour camping-car nécessite quelques connaissances en bricolage mais ne demande absolument pas d’être un expert. C’est pourquoi les abris en bois sont conseillés pour les amateurs. A l’inverse des abris en dur, ils sont plus faciles à monter. 

Deux solutions s’offrent à vous: vous pouvez décider d’acheter vous même les différents matériaux ou planches dont vous aurez besoin aux mesures que vous souhaitez ou bien vous pourrez acheter un kit carport, qu’il ne vous restera plus qu’à monter. 

En louant votre camping-car, van ou fourgon aménagé, vous pourriez rentabiliser la construction de votre abri. Une location de quelques jours peut facilement vous rapporter 300,00€.

L’aménagement du terrain

La première étape sera de délimiter l’espace qui vous sera nécessaire en prenant en compte les dimensions de votre camping-car en pensant à garder une petite marge de manœuvre. Ensuite, vous devez vous assurer que la surface que vous avez choisie soit vraiment stable et la plus à niveau possible. Celle-ci doit pouvoir faire face aux intempéries et supporter le poids de votre véhicule à travers le temps. C’est pourquoi nous vous conseillons de privilégier une plateforme bétonnée.

La fabrication d’une structure en bois pour l'abri camping-car

Fabriquer un abri camping-car avec une structure bois
Fabrication d'une structure en bois pour abriter son camping-car

On commence par préparer les bases de la structure. Il vous faudra creuser des trous d'environ 60 cm de profondeur pour y enfoncer les poteaux. 

Après avoir vérifié l’aplomb et le bon alignement des poteaux, vous pourrez remplir les trous de bétons puis laisser sécher. 

Une fois que tout est bien sec, vous irez poser les longerons (poutres, pièces transversales) que vous maintiendrez avec un serre-joints, vous fixerez solidement la structure à l’aide de vis ou de boulons de menuisier et poserez des chevalets ou étançons pour solidifier le tout.

Ensuite, il vous faudra relier les deux parties avant et arrière de votre abri avec les traverses et fixer les chevrons qui pourront recevoir la toiture. Placez-les tous les 55 cm environ. 

Pour finir, vous poserez les planches de rive et appliquerez les couches de lasure ou de peinture en fonction de la nature du bois utilisé.

Attention, les mesures dépendent évidemment du poids et de l’envergure de votre structure. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’enseigne dans laquelle vous achèterez les fournitures ou de personnes ayant de l’expérience. 

La pose du toit

L’abri camping-car sera exposé de façon permanente aux conditions extérieures, c’est pourquoi le choix du toit est fondamental pour conserver votre abri en bon état et ne dépend pas uniquement de raisons esthétiques. 

Si vous avez choisi d'adosser l’abri camping-car à votre maison, le toit monopente sera à privilégier. C’est de plus un toit judicieux dans les régions pluvieuses, la pente étant importante, l’eau s'évacuera mieux. Le toit plat à la propriété d’absorber la chaleur, ainsi il est idéal dans les régions ensoleillées à climat doux. Enfin, le toit double pente est idéal dans les régions pluvieuses, venteuses ou dans les zones où les hivers sont neigeux. Avec une pente prononcée, ni la neige, ni la pluie ne resterons sur le toit, de même que les éventuels débris amenés par le vent.

Les abris de camping-car en bois sont le plus souvent recouverts d’un toit en bardeaux bitumés. Pour cela il faudra recouvrir le toit de planches qui seront clouées sur les chevrons puis poser et clouer les plaques de bardeau bitumé sur ces dernières.

Si vous préférez un toit en polycarbonate, après la pose des chevrons sur les barres transversales, il vous suffira d’insérer les planches les unes dans les autres.

Ces deux techniques sont les plus simples, mais si vous le souhaitez, il existe d’autres revêtements comme les tuiles, les imitations tuiles en PVC, le roofing, la tôle en acier, l’EPDM ou encore le shingle. 


Vous avez désormais toutes les clés en main pour vous lancer dans la fabrication d’un abri pour votre camping-car. Si vous ne l'utilisez pas toute l'année, vous n'êtes pas obligé de laisser votre véhicule immobilisé pendant des mois. En le louant à des particuliers ponctuellement lorsque vous ne partez pas sur la route, vous éviterez le stationnement prolongé, mauvais pour votre véhicule ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur Yescapa !

Lucie D

Lucie D

Pour aller plus loin

comment avoir internet en camping car partout
Débutant en camping-car

Comment avoir internet en camping-car ?

Actuellement, il n'est pas facile de trouver une personne n'utilisant pas internet en camping-car. Que ce soit pour être au courant de l'actualité, pour partager ses photos de vacances, consulter les applications Caramaps et Park4night et même acheter un camping-car ou van aménagé... Dans cet article, nous allons voir ensemble comment se connecter à internet lors de vos voyages en camping-car.  

narbonne couverture blog
Partenaire

GPS Camper 760LMT-D Garmin pour camping-car

Connaissez-vous le GPS préféré du Père Noël ? Sans aucun doute le Camper 760LMT-D Garmin. Et ça tombe bien, car ce GPS d'une valeur de 449€ est à gagner du 7 au 12 décembre 2016 sur notre page Facebook et Twitter grâce à notre partenaire Narbonnes Accessoires.

contrat garantie mecanique camping car autoroute
Achat d'un camping-car

Camping-car d'occasion : 3 conseils incontournables pour la garantie mécanique

Parce qu’une panne mécanique ne prévient pas et risque de gâcher un road trip, la majorité des camping-caristes préfèrent souscrire une garantie pour s’en préserver lorsqu’ils achètent un nouveau véhicule